pub

Contrôle Technique 2024 : Ce qui change pour les 2 roues et les VSP

Contrôle Technique 2024 : Ce qui change pour les 2 roues et les VSP

2024 marque un tournant décisif dans la réglementation des véhicules en France.

Pour la première fois, le contrôle technique, pilier de la sécurité routière, s’applique aux deux-roues motorisés et aux voitures sans permis. Cette extension, qui vise à harmoniser les normes de sécurité, soulève à la fois des défis et des opportunités.

Découvrons quelles sont les implications et les modalités de cette nouvelle réglementation et quel est son impact sur les propriétaires de « sans P ».

Extension du contrôle technique obligatoire pour les motos et véhicules sans permis

L’intégration des deux et trois roues motorisés ainsi que des voitures sans permis dans le spectre du contrôle technique représente une avancée significative en termes de sécurité routière. Cette mesure, qui va entrer en vigueur à la mi-avril 2024, cible d’abord les véhicules immatriculés avant 2017. Elle s’inscrit dans une logique de responsabilisation et de prévention, visant à réduire les risques d’accidents liés à des défaillances techniques.

L’organisation de cette nouvelle obligation suit un calendrier structuré, avec des échéances spécifiques selon l’année d’immatriculation des véhicules.

Calendrier de mise en place du contrôle technique des 2/3 roues et VSP

La mise en œuvre du contrôle technique pour les deux/trois roues et les voitures sans permis suit un calendrier précis dès avril 2024.

Cette année, les véhicules immatriculés avant 2017 sont les premiers concernés, avec des dates de contrôle déterminées par leur date d’immatriculation. En 2025, les véhicules immatriculés entre 2017 et 2019 seront soumis au contrôle. Ce processus continuera en 2026 pour les véhicules immatriculés entre 2020 et 2021.

Cette planification permet une transition progressive et organisée vers le respect total des nouvelles normes. Elle reflète l’engagement des autorités à assurer une mise en conformité efficace, tout en tenant compte des contraintes des propriétaires de véhicules.

Impact sur les propriétaires de voitures sans permis

L’introduction du contrôle technique pour les voitures sans permis soulève des questions sur leur état d’entretien. Cette catégorie de véhicules, souvent délaissée par rapport aux standards d’entretien habituels, pourrait se voir confrontée à des exigences plus strictes. Cette situation stimule la demande en pièces détachées et services de réparation, impactant le marché de l’automobile. Les propriétaires sont donc encouragés à anticiper ces changements pour éviter d’éventuelles complications.

Contrôle technique des motos, scooters et « sans P » : une avancée sécuritaire

L’élargissement du contrôle technique en France est une étape majeure vers une sécurité routière renforcée. En incluant les deux-roues et les voitures sans permis, cette mesure, par ailleurs très contestée, reflète une prise de conscience de l’importance de la maintenance de tous les types de véhicules pour la sécurité de tous.

Rappel du calendrier de mise en œuvre selon l’année d’immatriculation

  • 2024 : véhicules immatriculés avant 2017
  • 2025 : véhicules immatriculés entre 2017 et 2019
  • 2026 : véhicules immatriculés en 2020 et 2021

Vous êtes concerné par cette nouvelle mesure ? Êtes-vous plutôt POUR ou plutôt CONTRE ?  N’hésitez pas à donner votre avis en commentaires.

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles