Une industrie de v√©hicules √©lectriques sans subventions ?

En ces mois, nous assistons au lancement des véhicules électriques en Chine, avec des ventes éblouissantes et certains fabricants finalisant leur arrivée dans le reste du monde.

√Čtant donn√© que la Chine est le pays avec la plus forte p√©n√©tration de ce type de v√©hicules, nous allons commencer √† voir leur premier grand test sur les autres march√©s.

Les faits saillants de l’actualit√© chinoise dans les v√©hicules √©lectriques

D’une part, nous avons assist√© √† l’ascension d’une entreprise automobile chinoise, BYD, en tant que leader du march√© dans ce secteur. De m√™me, nous avons d√©j√† vu le report continuel de la fin des subventions pour les v√©hicules √©lectriques, ce qui a d√©j√† entra√ģn√© une baisse des ventes et inqui√®te √† la fois les dirigeants des principales entreprises et les repr√©sentants de l’administration, qui craignent qu’un changement de tendance trop brusque puisse mettre en p√©ril le leadership chinois dans cette industrie.

Les subventions pour les VE ont √©t√© en Chine, comme dans la plupart des pays du monde, l’un des outils privil√©gi√©s par le gouvernement pour encourager l’achat de ces v√©hicules. Le gouvernement chinois a commenc√© √† accorder des subventions aux acheteurs de VE en 2010 pour compenser la diff√©rence de prix avec les v√©hicules √† combustion et soutenir leur commercialisation. La subvention, qui devait initialement prendre fin fin 2020, a √©t√© prolong√©e jusqu’en 2022 en raison de la baisse des ventes survenue pendant la pand√©mie de COVID et de son impact √©conomique sur les fabricants. Ces incitations, associ√©es aux politiques de circulation pr√©f√©rentielles et aux aides re√ßues par les fabricants, ont contribu√© √† d√©velopper une transition du v√©hicule √† combustion interne aux VE qui pourrait devenir un mod√®le pour d’autres pays.

Apr√®s tout cela, les regards sont tourn√©s vers pour voir si ces entreprises qui ont √©norm√©ment prosp√©r√© gr√Ęce √† ces et d’autres subventions, sont capables de rivaliser d√©sormais librement avec les fabricants traditionnels. Malheureusement, les premi√®res nouvelles n’ont pas √©t√© tr√®s bonnes. Comme l’annon√ßait Reuters le 8 f√©vrier dernier, les ventes de v√©hicules ont chut√© de 38% en janvier en raison de la fin des subventions et des exon√©rations fiscales. Et dans ce contexte, M. Cui Dongshu, secr√©taire g√©n√©ral de l’Association des Fabricants d’Automobiles de Chine, d√©clarait que ‚Äúles ventes de VE ce mois-ci n’ont pas atteint nos pr√©visions.‚ÄĚ

Quelles pr√©visions pour le march√© chinois ?

Il ne faut pas dramatiser tout cela. Le mois de janvier 2023 a √©t√© particuli√®rement complexe dans ce pays, avec les derni√®res soubresauts (esp√©rons-le) du COVID, le Nouvel An chinois, qui implique toujours un arr√™t des activit√©s dans le pays, et bien s√Ľr, la fin des subventions et des exon√©rations fiscales.

Il faudra maintenant voir si cet effondrement des ventes en janvier se corrige dans les mois √† venir. Au cas o√Ļ, les gouvernements locaux se pr√©parent √† assister √† une transition plus ordonn√©e, et dans de nombreuses provinces et villes, des exon√©rations de 10% sur la taxe d’achat ont √©t√© annonc√©es, qui dureront au moins jusqu’√† la fin de l’ann√©e en cours.

Pour contrer les effets de la fin des subventions, les principaux fabricants chinois de v√©hicules √©lectriques, d’Aion √† Nio, se joignent √† des entreprises comme Xpeng Motors dans une guerre des prix dans tout le secteur d√©clench√©e par Tesla, en offrant des incitations g√©n√©reuses √† la vente pour stimuler la demande apr√®s avoir enregistr√© de tr√®s mauvais r√©sultats de livraison en janvier. Mais certaines de ces entreprises subissent des pertes financi√®res depuis plusieurs ann√©es et il n’est pas tr√®s clair combien de temps elles peuvent continuer √† vendre leurs produits √† un prix plus bas. Apr√®s seulement quelques semaines de baisses, Tesla a de nouveau augment√© ses prix, provoquant la col√®re que ces fluctuations continuelles suscitent chez les acheteurs.

De plus, selon les informations de China Dialogue, le gouvernement a renforc√© le syst√®me de cr√©dits pour voitures √©cologiques pour les fabricants. Les entreprises qui d√©passent un certain pourcentage de v√©hicules √©lectriques peuvent vendre les cr√©dits exc√©dentaires, tandis que celles qui n’y parviennent pas doivent acheter des cr√©dits ou payer une amende. Et m√™me dans certaines villes et provinces, la possibilit√© de mesures plus radicales est annonc√©e, car en ao√Ľt 2022, le gouvernement de la province de Hainan a propos√© l’interdiction totale de la vente de voitures √† combustion pour 2030, et certains analystes pensent que la ville de P√©kin pourrait faire de m√™me.

La Seconde Guerre froide

Un autre danger pour les constructeurs chinois est que, dans un contexte de comp√©titivit√© croissante avec les √Čtats-Unis, dans ce que certains analystes appellent d√©j√† la Seconde Guerre froide, leurs v√©hicules soient exclus des exon√©rations fiscales dans d’autres pays, comme cela a √©t√© r√©cemment annonc√©. les √Čtats Unis. Et dans ce cas, l‚Äôexemple de Tesla b√©n√©ficiant de subventions en Chine ne fonctionnerait pas, puisque Tesla fabrique √† Shanghai.

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles