Stellantis inaugure la première gigafactory de batteries ACC en France

Stellantis a inauguré, aux côtés de TotalEnergies et Mercedes-Benz, la gigafactory de batteries de l’Automotive Cells Company (ACC) à Billy-Berclau Douvrin, en France. Il s’agit de la première des installations prévues pour l’Europe.

Stellantis a annoncé que l’usine aura une capacité de production initiale de 13 GWh, qui augmentera à 40 GWh d’ici 2030. De plus, les batteries lithium-ion fournies seront de haute performance et auront une empreinte carbone minimale. Cette première installation de production européenne devrait démarrer avant la fin de l’année.

Production des batteries de Stellantis en Europe

L’objectif de Stellantis est d’atteindre une capacité de production de batteries de 250 GWh en Europe d’ici 2030. Ainsi, au total, la compagnie atteindra cette année une capacité totale de production de 400 GWh grâce à cinq gigafactories en Europe et en Amérique du Nord.

La compagnie propose déjà 24 véhicules électriques sur le marché et prévoit que, d’ici fin 2024, ce nombre aura augmenté à 47 modèles. D’ici 2030, l’objectif est de présenter plus de 74 véhicules électriques et d’atteindre des ventes globales de 5 millions d’unités. Actuellement, les véhicules électriques de Stellantis, la Peugeot e-208 et la nouvelle Fiat 500, figurent parmi les cinq modèles les plus vendus en France et parmi les dix plus vendus en Europe.

Nouvelles technologies de batteries

Stellantis explore toutes les technologies alors que la chimie des batteries évolue. Un exemple en est la technologie de batteries à état solide de Factorial et les batteries au lithium-soufre de Lyten, qui peuvent contribuer à une amélioration significative des performances des véhicules.

De plus, aux côtés d’autres partenaires, Stellantis crée le Centre de formation sur les batteries de Douvrin dans le cadre de son programme d’amélioration et de recyclage professionnel. Grâce à une formation de 400 heures, les employé·e·s de Stellantis acquerront de nouvelles compétences dans la fabrication de batteries. Ainsi, d’ici 2025, au moins 600 employé·e·s rejoindront l’usine de fabrication de batteries.

En résumé, avec l’ouverture de cette nouvelle gigafactory, Stellantis continue de progresser conformément à son plan stratégique Dare Forward 2030, qui prévoit qu’à cette date, 100% des ventes seront des véhicules électriques en Europe. Aux États-Unis, le plan vise à ce que 50 % des ventes de voitures particulières et de camionnettes légères soient électriques d’ici la fin de la décennie. En ce qui concerne sa décarbonisation, Stellantis vise à ce que son activité soit neutre en émissions d’ici 2038.

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles