Toutes les alternatives pour recharger votre voiture électrique sans polluer

Un des grands thèmes de discussion concernant la durabilité des véhicules électriques concerne leurs processus de recharge.

Il est courant d’entendre dire que si l’énergie qui alimente le véhicule au point de charge n’a pas une origine renouvelable, la voiture électrique en tant que véhicule sans émissions perd son sens.

Cependant, les utilisateurs ont des alternatives pour s’assurer que l’électricité consommée par leurs voitures électriques provient de sources de production d’énergie renouvelable. Voyons quelles options sont disponibles.

Recharge publique pour charger votre voiture électrique sans polluer

Lors de l’utilisation de l’infrastructure de recharge publique, nous avons des options pour nous assurer que nous consommons de l’électricité renouvelable.

Une des installations qui nous garantit cela sont les stations-service solaires, aussi connues sous le nom de photostations.

Ce type de stations de recharge dispose d’une structure de panneaux solaires sur leurs toits, sous lesquels les véhicules se garent pour être rechargés. Ainsi, les panneaux photovoltaïques sont chargés de fournir de l’électricité aux points de charge.

De plus, les photostations sont généralement équipées d’une batterie de stockage, vers laquelle l’énergie non utilisée est dirigée pour être utilisée ultérieurement lors de moments de faible intensité solaire. De même, il est courant de voir des suiveurs de l’ombre dans ces installations, dont le but est de maximiser l’utilisation de la lumière solaire.

C’est l’une des clés pour expliquer la performance d’une installation solaire en autoconsommation. Une des questions les plus fréquentes est de savoir si les installations photovoltaïques fonctionnent les jours nuageux ou la nuit.

La réponse est que, pendant les heures ensoleillées, l’installation génère suffisamment d’énergie pour recharger les véhicules électriques, stockant l’énergie excédentaire. Ainsi, lorsque les conditions ne sont pas favorables à la génération d’énergie, comme les jours nuageux, la station-service solaire continue de produire de l’énergie. Bien sûr, en moindre quantité. Mais elle compense avec ce qui est stocké et, si nécessaire, en utilisant le réseau électrique.

Énergie éolienne pour alimenter les voitures électriques

L’énergie éolienne a également sa place parmi les alternatives pour recharger une voiture électrique sans pollution.

En 2020, nous parlions d’un nouveau réseau de charge rapide européen, Kallista Energy, dont l’objectif est d’installer 80 stations de charge sur les principales autoroutes de France d’ici 2024.

Selon la société, les chargeurs auront des puissances comprises entre 50 et 350 kW et seront alimentés par de l’énergie éolienne. De plus, chaque station disposera d’assez d’énergie renouvelable pour parcourir 10 millions de kilomètres par an, ce qui équivaut à faire 250 tours du monde chaque année.

Enfin, et non moins important, il convient de souligner que l’énergie non utilisée sera injectée dans le réseau, augmentant la part des énergies renouvelables. De plus, lorsque le vent ne suffira pas à satisfaire la demande des points de charge (moins de 20% de l’année), l’électricité sera consommée auprès de fournisseurs garantissant un approvisionnement à 100 % renouvelable.

Autoconsommation photovoltaïque pour la recharge domestique

Si ce que nous voulons, c’est recharger notre voiture électrique à la maison sans polluer, l’autoconsommation photovoltaïque est sans aucun doute la meilleure option.

Les systèmes photovoltaïques d’autoconsommation capturent la lumière du soleil et, grâce à un onduleur, l’énergie photovoltaïque est transformée en électricité pour alimenter le réseau électrique de la maison. De plus, les excédents d’énergie solaire peuvent être réinjectés dans le réseau et obtenir une rémunération pour ceux-ci.

Nous disons que l’autoconsommation photovoltaïque est la meilleure option pour recharger votre voiture électrique sans polluer car, parmi d’autres avantages, elle peut réduire la facture générale jusqu’à 30%.

Un autre des avantages est que cette technologie s’est notablement abordable au cours des dernières années, d’environ 50%, et son efficacité est maintenant vraiment fiable. La durée de vie des panneaux solaires varie entre 25 et 30 ans et le coût d’une installation domestique est d’environ 3 000 euros.

L’autoconsommation est pratiquement le seul moyen actuellement de prouver avec précision que on peut circuler avec un véhicule électrique en garantissant que l’énergie est 100% renouvelable.

Vos avis et commentaires

Aucun commentaire pour le moment…

Laisser un commentaire

Continuez votre lecture en découvrant d'autres articles